• froggy.smo@gmail.com
  • froggy.smo@gmail.com
Google Référencement naturel v/s achat de mots clés
SEA - Search Engine Advertising, SEO - Search Engine Optimisation

Google Référencement naturel v/s achat de mots clés

vpayotte, 28 septembre 2018

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un cas bien précis, d’un dossier client avec qui j’ai travaillé il y a quelques temps… Il s’agit d’un psychologue à Montréal pour qui j’ai d’abord réalisé la conception du site internet Psychoressouces.ca.

Une fois qu’on a eu terminé la conception de son site internet, je lui ai appris comment le modifier, le mettre à jour, puis il était temps de penser à comment faire en sorte que ses clients le visitent.

C’est évident que j’ai tout de suite pensé à notre ami Google. De nos jours on ne fait plus vraiment de recherche dans les annuaires pages jaunes… on ouvre plutot notre ordinateur, on se branche sur Google et on tape notre mot clé.

Dans la stratégie de visibilité sur Google il y a 2 possibilités… Soit payer afin d’acheter les mots clés pour lesquels on souhaite sortir dans les résultats de recherche, soit travailler fort sur le référencement naturel pour éventuellement sortir en première page sans avoir à payer.

C’est bien évident qu’au début de vie d’un site internet Google ne va pas lui faire un accueil formidable, il l’envoie direct sur le banc des punitions dans la “sandbox” loin loin dans les résultats. C’est à ce moment là que je recommande le référencement par achat de mots clés car il permet de se retrouver dès le jour 1 sur la première page de Google sans avoir à faire d’effort, à part glisser sa main dans son portefeuille…

Là où je trouve que certaines entreprises font une erreur c’est en restant concentré uniquement sur cette campagne par mot clé en payant mois après mois… Le jour où un concurrent aura plus d’argent qu’eux, qu’ils n’auront plus les budgets, qu’ils arreteront de payer… fini la pole position!!

Perso je préfère travailler sur une stratégie à long terme qui permet d’être sur Google sans avoir à toujours mettre la main dans le portefeuille.

Pour cela il va falloir relever les manches et travailler le positionnement sur un blog, l’écriture d’articles intéressants et bien sur la création et animation d’une communauté sur facebook (pour le plus grand nombre de partages) et sur twitter (pour des points bonis en référencement).

Voyons donc ce qui est arrivé concrêtement à mon client psychoressources

Depuis le début qu’on travaille ensemble je l’encourage pour qu’on écrive des articles de blog avec des sujets populaires qui répondent à des questions précises de ses clients… Aujourd’hui j’ai les résultats souhaités pour vous expliquer pourquoi.

Lorsqu’on relie une action sur un blog et les réseaux sociaux tel que facebook et twitter on obtient des points bonus sur le référencement de Google et on monte tranquillement dans les résultats de recherche. Oui ok!! Je vous l’accorde c’est long et ca prend en moyenne 6 mois pour qu’un nouveau site ai des résultats concrets mais après quel bonheur!! Maintenant chaque fois qu’on publie un nouvel article Google le reconnait et le positionne en première page. Bingo!!

Google récompense le travail et fait monter dans les résultats de recherche… C’est le cas aujourd’hui. Il serait difficile de monter plus… pour certains articles on se retrouve en premiere position alors que Google affiche plusieurs milliers de résultats.

Je vous explique…

Pour chaque article je choisi un sujet, un titre, un mot clé… sur lesquels on souhaite arriver en premier. Mon client rédige l’article puis je l’optimise au niveau référencement, le publie, le partage sur ses réseaux sociaux et ensuite quand les internautes font une recherche sur cette expression Google nous trouve, voit qu’on a fait du beau travail et nous monte dans les résultats. D’où l’importance d’avoir des titres, des sujets, populaires qui correspondent à ce que cherchent les internautes.

Exemple :

Mon client a écrit l’article « Astrophysique… Le ciel et les humains »

Quand on va sur Google et qu’on fait la recherche « Astrophysique… Le ciel et les humains » on sort en première position. Bravo !! Sauf que… qui va chercher cette expression ? On travaille donc ensemble à trouver maintenant des sujets plus populaires…

En utilisant un sujet populaire comme je l’ai fait dans le dernier article « Comment éviter le rôle de victime » 

Si vous allez sur Google vous verrez qu’en cherchant « Comment éviter le rôle de victime » l’article sort premier sur Environ 22 800 000 résultats.

Cela aura pris moins d’une semaine à Google pour trouver l’article, l’évaluer et le juger pertinent pour être en première page.

Il y a fort à parier que cette expression risque d’être recherchée par ses futurs clients 🙂

Dans la force du référencement par l’utilisation d’articles tout repose donc sur le choix des sujets… Plus on va se rapprocher des questions réelles de nos clients… plus on augmente nos chances d’avoir des visiteurs ciblés sur notre site internet.

On est aussi premier maintenant sur des termes comme :

le doute dans la societe moderne

Le Stress nous pousse à l’adaptation

La démarche scientifique, le doute

l’univers selon les astrophysiciens

Vous faites toujours le bon choix

Maintenant que Google aime son site, qu’il l’a reconnu pour sa qualité, que les internautes se partagent ses écrits sur ses réseaux sociaux pour qui je gère la communauté, la prochaine étape sera de choisir des titres d’article qui sont plus à même de faire l’objet de recherches des internautes.

Alors à choisir entre payer Google jour après jour pour avoir des résultats aléatoires et soumis au hasard des concurrents ou travailler fort pour sortir naturellement sur la première page vous comprendrez que j’opte pour le second choix.

Attention cependant je ne dis pas qu’il ne faut pas utiliser Google Adwords. Il est vraiment très utile au début de la vie d’un site et pour tous ceux qui auront les budgets nécessaires pour poursuivre en parallèle d’une stratégie de référencement naturel et social.

(Visited 49 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *